Fusillade aux USA : le forcené aurait tout prévu

10/01/11 à 11:34 - Mise à jour à 11:34

Source: Le Vif

Jared Lee Loughner a été inculpé par le procureur de l'Arizona de deux meurtres et trois tentatives de meurtres. S'agit-il d'un déséquilibré ? Pendant que l'on tente de dénouer l'affaire, la démocrate Gabrielle Giffords lutte contre la mort.

Fusillade aux USA : le forcené aurait tout prévu

© Reuters/Rick Wilking

À Tucson, en Arizona, la fusillade de samedi dernier a fait six morts et 14 blessés, dont l'élue démocrate de l'Arizona Gabrielle Giffords. L'Amérique est choquée. La cible principale du tireur était Gabrielle Giffords. Grièvement blessée à la tête par une balle à bout portant, elle lutte encore contre la mort à l'hôpital. Après avoir atteint sa première cible, le forcené a retourné son arme sur la foule et a tiré à nouveau, touchant six autres personnes.

Première femme juive élue par l'Arizona au Congrès en 2006, réélue en novembre après une campagne tendue dans un État plutôt marqué à droite, Gabrielle Giffords appartient à l'aile centriste du parti démocrate et est plutôt conservatrice en matière de fiscalité et d'immigration mais avait voté pour la réforme de la santé du président Obama.

À gauche, on dénonce le parti républicain et les ultra-conservateurs du "Tea Party", les accusant d'avoir crée un climat incitant à la violence. L'image de la page Facebook de Sarah Palin montrait le district de Gabrielle Giffords marqué par un viseur, comme transformé en cible de tir. Cette image a été retirée depuis samedi, rapporte le quotidien Le Soir. La démocrate Gabrielle Giffords avait alors posé la question de la conséquence de telles actions. Une bonne question, apparement.

Quant au tireur, Jared Lee Loughner, âgé de 22 ans, il tenait sur sa page MySpace des propos vengeurs et incohérents, revendiquant l'introduction d'une nouvelle monnaie, critiquant l'illettrisme et le gouvernement. Sur YouTube, il citait "Le manifeste du parti communiste" de Marx et Engels, et le "Mein Kampf" d'Adolf Hitler parmi ses livres préférés.

Premières inculpations


Jared Lee Loughner a été inculpé dimanche par le procureur de l'Arizona de deux meurtres et de trois tentatives de meurtres. D'après le directeur du FBI, Robert Mueller, d'autres chefs d'accusation pourraient lui être signifiés "à mesure de l'avancée de l'enquête".

L'accusé, originaire de Tucson, avait des antécédents judiciaires et un passé de déséquilibré. Jared Lee Loughner a gardé le silence depuis son arrestation selon le shérif en charge de l'enquête. Il comparaîtra pour la première fois devant la justice ce lundi à 14H00.

Ses motifs restaient inconnus dimanche. Robert Mueller a confirmé que Gabrielle Giffords était la cible du jeune homme qui avait assisté à l'un de ses meetings en 2007. Les enquêteurs auraient trouvé au domicile du tireur une lettre de Gabrielle Giffords à Jared Lee Loughner le remerciant d'avoir assisté à son meeting en 2007.

Dans un coffre-fort, les enquêteurs ont également trouvé une enveloppe sur laquelle étaient inscrits les mots "J'ai tout prévu", "Mon assassinat", le nom "Giffords" et ce qui semble être la signature du tireur.

La police pense que le tireur n'a pas agi seul, a indiqué le shérif local : "Il y a des raisons de croire qu'il est venu là avec un autre individu", a précisé Clarence Dupnik, le shérif du comté de Pima en charge de l'enquête.

Giffords "capable de communiquer"

Michael Lemole, le neurochirurgien qui a opéré Gabrielle Giffords, 40 ans, s'est dit "prudemment optimiste" sur son rétablissement. Il a souligné que la représentante était "capable de communiquer" avec les médecins "par le biais de commandes simples". "Nous continuons à parler d'état critique parce qu'un cerveau enflé peut se détériorer à tout moment", a-t-il ajouté.

En parallèle, des voix s'élèvent au Congrès afin de remettre la question du port des armes à feu à l'ordre du jour, rapporte le quotidien Le Soir.

Le Vif.be, avec L'express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires