Fukushima : le travail reprend après les fumées

22/03/11 à 07:34 - Mise à jour à 07:34

Source: Le Vif

Les travaux de remise en état des systèmes de refroidissement de la centrale nucléaire de Fukushima ont repris mardi matin, après avoir été interrompus la veille à la suite de dégagements de fumée, a annoncé l'opérateur Tepco.

Fukushima : le travail reprend après les fumées

© EPA/TEPCO

Vers 8 h 00 (23 h GMT lundi), le personnel est revenu sur le site et a repris les réparations sur les réacteurs 1 à 4 de la centrale de Fukushima, touchés par des accidents et des fuites radioactives depuis le séisme et le tsunami du 11 mars.

Une grande partie des techniciens qui travaillaient sur ces quatre réacteurs avaient dû cesser leur travail lundi en fin d'après-midi, après l'apparition de fumée et de vapeur au-dessus des réacteurs 2 et 3. De nouveaux dégagements de vapeur ont été observés mardi matin, selon les médias, mais un responsable de Tepco a déclaré que la vapeur ne devrait pas compliquer les travaux en cours.

Le refroidissement des réacteurs à l'aide de canons à eau n'a en revanche pas redémarré mardi matin, a précisé Tokyo Electric Power (Tepco), gestionnaire de la centrale Fukushima Daiichi (N° 1) située à 250 km au nord-est de Tokyo. L'Agence de sûreté nucléaire a indiqué qu'une décision devrait être prise en milieu de journée.

Lundi, de la fumée grise s'était échappée pendant quelques heures du réacteur 3, qui inquiète le plus les autorités. Ce réacteur a subi les plus lourds dégâts après le séisme et le tsunami, et le toit de son bâtiment supérieur a été détruit par une forte explosion la semaine dernière en raison d'une accumulation d'hydrogène consécutive à des opérations de dépressurisation. Il contient en outre du combustible MOX, dont les rejets sont considérés comme plus nocifs que ceux provenant d'un combustible à base d'uranium.

Fukushima : les six réacteurs sont désormais connectés à une ligne électrique

Les six réacteurs de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima disposent désormais d'une ligne électrique externe, après la pose d'un câble jusqu'au distributeur des unités 3 et 4, a indiqué mardi l'Agence de sûreté nucléaire.

Le couple 3 et 4 a été relié dans la matinée de mardi, tandis que les couples 1-2 et 5-6 l'avaient été dans les jours précédents. Leurs équipements ne sont toutefois toujours pas alimentés, hormis pour les unités 5 et 6.

"Nous avons désormais une ligne électrique qui aboutit vers les distributeurs des réacteurs mais nous devons encore vérifier un à un les équipements avant de pouvoir les remettre en service", a expliqué un porte-parole de l'Agence.

Des dizaines d'électriciens, de pompiers et d'ingénieurs sont engagés dans une course contre la montre à Fukushima pour éviter que la série d'accidents intervenus sur ce site ne prenne des proportions incontrôlables, en raison d'une surchauffe du combustible radioactif entreposé à l'intérieur.

Une partie des équipements de la centrale ont été saccagés par le séisme et le tsunami qui ont dévasté le nord-est du Japon le 11 mars. Les techniciens se démènent depuis pour tenter de relancer les pompes à eau et les systèmes de refroidissement conventionnels, tandis que les pompiers et militaires intensifient l'arrosage des réacteurs 3 et 4 à l'aide de canons à eau et d'un véhicule équipé d'une pompe à béton articulée qui peut déverser de l'eau à près de 50 mètres de haut.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires