Fukushima: le guerrier de l'arc-en-ciel analyse l'eau au large de la centrale

03/05/11 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Le Vif

Le Rainbow Warrior, vaisseau amiral de Greenpeace, a entamé mardi des mesures sur la qualité de l'eau au large de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima, dans le nord-est du Japon, a annoncé l'organisation écologiste.

Fukushima: le guerrier de l'arc-en-ciel analyse l'eau au large de la centrale

© Image Globe / FRANCIS R. MALASIG

Ces premiers tests, menés au sud de la centrale, visent à mesurer le niveau de contamination de la faune et la flore marine et les impacts possibles sur la chaîne alimentaire.

Greenpeace rappelle, dans un communiqué, que le gouvernement japonais ne lui a pas accordé l'autorisation de mener à bien une surveillance indépendante à l'intérieur des 12 miles (20 km) des eaux territoriales. L'organisation affirme avoir sollicité le Premier ministre Naoto Kan pour qu'il reconsidère sa décision.

"Les gens réclament haut et fort une étude indépendante sur le niveau de contamination et un avis clair et objectif concernant les risques potentiels sur la santé", a expliqué Ike Teuling, expert de Greenpeace en radiations, qui se trouve à bord du navire."C'est ce que nous sommes venus faire", a-t-il ajouté.

Début avril, quelque 520 tonnes d'eau très contaminée se sont écoulées dans la mer via une brèche, colmatée depuis, dans une fosse technique de la centrale Fukushima Daiichi (N°1), située au bord de l'océan Pacifique, à environ 250 km au nord-est de Tokyo.

A peu près au même moment, l'opérateur de la centrale, Tepco, a rejeté en mer des milliers de tonnes d'eau faiblement radioactive qui s'étaient accumulées dans les installations accidentées de Fukushima Daiichi.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires