François Hollande veut punir ceux qui seraient tentés par le jihad

22/04/14 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Le Vif

Le président François Hollande a assuré mardi que la France prendrait "toutes les mesures pour dissuader, empêcher, punir ceux ou celles" qui seraient tentés par le jihad, à la veille de la présentation d'un plan pour traiter de la question des Français partis en Syrie.

François Hollande veut punir ceux qui seraient tentés par le jihad

© Image Globe

"La France déploiera tout un arsenal, en utilisant toutes les techniques, y compris la cybersécurité", pour lutter contre ce phénomène, a dit le président français, en évoquant le plan que le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, doit présenter mercredi sur la question des Français partis en Syrie combattre aux côtés de groupes jihadistes.

Seront également utilisées les "techniques humaines qui consistent tout simplement à parler, à aller chercher dans les familles un certain nombre d'alertes qui nous permettent ensuite d'intervenir", a ajouté M. Hollande lors d'une intervention à l'Institut du monde arabe (Ina) où il a inauguré une exposition consacrée au "Hajj, le pèlerinage à la Mecque".

"Ce plan n'est pas fait pour empêcher l'acte de foi mais il est fait pour que la religion ne soit pas utilisée à d'autres fins, et notamment la fin plus abominable qui est le terrorisme", a-t-il souligné.

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a indiqué mardi que le départ de Français vers la Syrie n'est pas "une situation nouvelle" mais il y a des "différences" car "les gens partent plus nombreux et ils sont plus jeunes", estimant leur nombre à quelque 500 personnes.

Nos partenaires