François Hollande: "Je prendrai tous les risques"

05/01/15 à 11:22 - Mise à jour à 11:23

Source: Belga

Cinq jours après un appel à "l'audace" des Français pour sortir du pessimisme ambiant, le président socialiste François Hollande a fait lundi du retour de la croissance sa priorité absolue pour enrayer le chômage record en France.

François Hollande: "Je prendrai tous les risques"

François Hollande. © Belga

"Je prendrai tous les risques", a-t-il assuré lors d'un long entretien accordé à la radio publique France Inter. "Ce que je veux, c'est que la France crée durablement des emplois. Or elle ne le fera que si la croissance dépasse 1%", a-t-il estimé en détaillant les axes de son action en 2015. Economie, climat, international, société: l'impopulaire président est à l'offensive sur tous les fronts pour tenter de se remettre en selle dans la perspective de briguer un second mandat en 2017. M. Hollande, qui a fait de la baisse du chômage record la condition d'une candidature à sa réélection, a martelé sa volonté de "tout faire" pour que ses réformes puissent "marcher d'ici la fin du quinquennat et même le plus tôt possible". Il a notamment expliqué la hausse continue du chômage en France par le fait qu'il y avait, à l'inverse de l'Allemagne, moins de départs à la retraite que d'arrivée de jeunes sur le marché du travail. Le chef de l'Etat espère glaner cette année les premiers fruits de sa politique d'allégement des charges des entreprises pour relancer l'investissement et l'emploi. Comme on lui demandait s'il était sûr d'avoir pris "le bon chemin" et un chemin "de gauche", le président a répondu: "Nous le verrons à la fin, parce qu'un chemin, c'est là où il conduit et je fais tout pour que la France soit plus forte et plus juste à la fin de mon quinquennat".

En savoir plus sur:

Nos partenaires