France : un McDonald's interdit à ses employés de nourrir les "clochards"

12/08/15 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Le Vif

Un employé du McDonald's d'Hyères, en France, a été menacé de licenciement pour avoir offert à un SDF le hamburger gratuit auquel il avait droit pour sa pause déjeuner. L'affaire, révélée sur les réseaux sociaux, a choqué de nombreux internautes.

France : un McDonald's interdit à ses employés de nourrir les "clochards"

McDonald's © Reuters

Un restaurant de la chaine de fast food McDonald's a lancé un avertissement à ses employés leur interdisant de "procurer de la nourriture aux clochards", selon une affiche diffusée par le site 60 Millions de consommateurs et partagée des milliers de fois sur Twitter. "McDonald's n'a pas vocation à nourrir tous les affamés du territoire !", prévient également l'employeur qui rappelle que "tout manquement (...) entrainera une sanction pouvant aller jusqu'au licenciement".

Choqués, de nombreux internautes ont partagé le tweet de 60 Millions de consommateurs et se sont indignés d'une telle politique de la part de l'entreprise.

Selon les informations rapportées par 60 Millions de consommateurs, un conflit a eu lieu avec un chien et deux hommes alcoolisés. Un salarié leur aurait offert son hamburger, ce qui aurait exaspéré la direction, qui aurait craint qu'un tel geste attire d'autres SDF dans son restaurant.

McDonald's affirme aujourd'hui que l'affiche a été retirée. "Le restaurant a affiché des consignes pour prévenir ces incidents et préserver la sécurité de ses clients. Le procédé et la formulation s'étant révélés maladroits, l'affiche a été retirée. McDonald's et le restaurant présentent leurs excuses à tous leurs clients", selon le communiqué officiel de la chaine de restauration publié par Buzzfeed.

McDonald's a également réagi via son compte officiel sur Twitter en se désolidarisant de la décision prise par le restaurant d'Hyères.

"Le sourire des personnes à qui je donnais mon repas n'avait aucun prix", témoigne le salarié qui avait donné son repas, joint par 60 Millions de consommateurs. "Le monde ne tourne vraiment pas rond."

En savoir plus sur:

Nos partenaires