France: un des ministres démissionnaires dénonce "un lynchage sans preuve"

05/07/10 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Le Vif

Christian Blanc, secrétaire d'Etat chargé du développement de la région de Paris, a démissionné dimanche, de même que le secrétaire d'Etat à la Coopération, Alain Joyandet. Aujourd'hui, il dénonce "un lynchage sans preuve". Ces démissions s'inscrivent dans une série de polémiques mettant en cause des ministres français pour leur train de vie ou pour des soupçons d'implication dans des affaires politico-judiciaires.

France: un des ministres démissionnaires dénonce "un lynchage sans preuve"

© Reuters

Accusé d'avoir acheté pour 12.000 euros de cigares cubains en 10 mois avec des fonds publics, Christian Blanc a déclaré dans un communiqué: "J'ai présenté hier (dimanche) ma démission du gouvernement au président de la République et au Premier ministre pour retrouver ma liberté et faire face à ce que je considère comme un lynchage sans preuve qui m'atteint et atteint le gouvernement".

Il indique avoir "demandé au Premier ministre (François Fillon) de diligenter une enquête de l'Inspection générale de l'administration qui est en cours et qui permettra de mieux cerner les contours de cette 'histoire des cigares", qui avait été révélée par l'hebdomadaire le Canard Enchaîné.

Le secrétaire d'Etat à la coopération et à la francophonie, Alain Joyandet, a également annoncé sa démission du gouvernement dimanche, après avoir été mis en cause à plusieurs reprises ces derniers mois dans la presse, alors qu'une série d'affaires mine le gouvernement français.

M. Joyandet avait été épinglé à deux reprises, ces derniers mois, par la presse: une première fois en mars pour avoir eu recours à la location d'un avion privé pour 116.500 euros lors d'un déplacement ministériel en Martinique (Antilles), et une autre en juin quand il a été soupçonné d'avoir bénéficié d'un permis de construire illégal pour agrandir la maison qu'il possède près de Saint-Tropez, dans le sud de la France.

Une série de polémiques

Le ministre du Travail Eric Woerth est accusé de "conflit d'intérêts" pour avoir été ministre du Budget (2007 à mars 2010) à une époque où son épouse gérait une partie de la fortune de l'héritière du géant des cosmétiques L'Oréal, Liliane Bettencourt, soupçonnée de possibles fraudes fiscales.

Pour sa part, le secrétaire d'Etat chargé du Développement de la région de Paris, Christian Blanc, a acheté pour 12.000 euros de cigares cubains sur des fonds publics, tandis que d'autres membres du gouvernement sont mis en cause pour loger dans des hôtels hors de prix ou faire occuper leur logement de fonction par leur famille

Les attributions du secrétaire d'Etat à la Coopération Alain Joyandet seront reprises par le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner. "Les fonctions d'Alain Joyandet seront exercées par Bernard Kouchner", a déclaré l'Elysée. Bernard Kouchner était déjà le ministre de tutelle d'Alain Joyandet, les deux hommes gérant ensemble le dossier des relations avec les pays africains, en particulier les relations entre la France et ses anciennes colonies.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires