France: six adolescents tués dans un accident

11/02/16 à 09:03 - Mise à jour à 11:21

Source: Belga

Six adolescents ont été tués jeudi matin à Rochefort (ouest de la France) dans un accident entre un minibus scolaire et un poids lourd qui a aussi fait trois blessés légers, ont annoncé les autorités.

France: six adolescents tués dans un accident

© AFP

L'accident a été provoqué par la ridelle (paroi métallique qui maintient le chargement) du camion qui se serait décrochée ou serait restée ouverte, frappant le minibus au niveau des vitres, selon les premiers éléments de l'enquête.

Le drame est survenu à 07h15 (06H15 GMT) dans une rue du centre de Rochefort. Sur les 15 collégiens et lycéens qui se trouvaient à bord du bus, six sont décédés et deux blessés, "en urgence relative", ont été hospitalisés, a précisé la préfecture de Charente-Maritime dans un communiqué.

Neuf autres personnes ont été prises en charge par les services de secours, ajoute la préfecture, sans donner de précisions sur l'état des chauffeurs des deux véhicules impliqués. Le bilan ne semble pas susceptible de s'alourdir, a souligné le maire de Rochefort, Hervé Blanché, interrogé par l'AFP.

Le camion, qui transportait des gravats, "a perdu son chargement, la ridelle s'est ouverte au passage du bus", qui a été éventré du côté gauche à la base des vitres, a expliqué Hervé Blanché.

Selon lui, le temps était modérément pluvieux au moment de l'accident mais la pluie ne semble pas en cause.

"La ridelle était ouverte à peu près à un angle de 90 degrés lorsque la camion a croisé le bus, et est venue le trancher à peu près à hauteur des vitres", a précisé un policier, Jérôme Servolle, interrogé sur BFM TV.

L'autocar blanc était déchiqueté sur toute sa longueur du côté gauche, juste sous le niveau des vitres dont la plupart ont volé en éclats, ont constaté des correspondants de l'AFP.

"Toute la lumière devra être faite sur les circonstances de ce drame", a insisté le président François Hollande, faisant part de "sa vive émotion" et adressant ses condoléances aux proches des victimes dans un communiqué. Le Premier ministre Manuel Valls a quant à lui exprimé sa "peine et compassion" sur Twitter.

La ministre de l'Ecologie et des Transports, Ségolène Royal, et la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, devaient se rendre à Rochefort dans la journée.

Mercredi matin, deux adolescents de 12 et 15 ans avaient été tués et sept personnes blessées dans l'est de la France dans un autre accident de car scolaire, probablement dû à de mauvaises conditions météorologiques. Le car, qui transportait 32 enfants, avait quitté la chaussée, couverte de deux centimètres de neige et s'était couché sur le flanc, pour une raison encore inconnue.

En savoir plus sur:

Nos partenaires