France : polémique autour du "mur des cons" du Syndicat de la Magistrature

24/04/13 à 17:12 - Mise à jour à 17:12

Source: Le Vif

Le "mur des cons" du local du Syndicat de la Magistrature français fait polémique. Plusieurs personnalités politiques et médiatiques, le plus souvent de droite, y sont punaisées.

France : polémique autour du "mur des cons" du Syndicat de la Magistrature

© capture d'écran

Des images filmées dans le local du Syndicat de la Magistrature (classé à gauche) montrant plusieurs dizaines de photos de personnalités regroupées sous le titre "mur des cons" provoquent indignation et condamnations en France. Les personnalités visibles sur la vidéo, publiée sur le site d'information Atlantico, sont en effet principalement de droite. On y voit entre autres les anciens ministres Brice Hortefeux, Nadine Morano et Michèle Alliot-Mariot, des magistrats, des experts ou encore des journalistes.

"Pilori judiciaire" pour la droite

Selon Bruno Beschizza, secrétaire national de l'UMP chargé de l'emploi des forces de sécurité, ce "pilori judiciaire pourrait faire sourire s'il n'était pas organisé par des magistrats ayant prêté serment, qui mettent en examen, jugent et condamnent."

L'Institut pour la justice, association classée à droite, s'est également déclaré "indigné" par ce "mur des cons" et demande "la dissolution" du Syndicat des Magistrats. L'association ajoute ne pas avoir "de mots pour qualifié l'indécence morale de la présence" sur ce mur de Jean-Pierre Escarfil, père d'une jeune femme violée et assassinée dans les années 90.

"Un défouloir" et une action de "potache" pour le Syndicat des Magistrats

De son côté, le Syndicat mis en cause déplore que les images aient été ainsi filmées "par des journalistes qui n'ont pas respecté leur parole". La vidéo a en effet été faite dans un lieu privé, non accessible au public. La présidente du Syndicat des Magistrats, Françoise Martres, a qualifié le mur, réalisé durant la période où Nicolas Sarkozy était au pouvoir, de "défouloir" et d'action de "potache".

Nos partenaires