France: la ministre Christiane Taubira cible du déchaînement raciste

12/11/13 à 21:25 - Mise à jour à 21:25

Source: Le Vif

La couverture d'un magazine d'extrême droite s'en prenant à la ministre française de la Justice Christiane Taubira sur un mode injurieux et raciste a déclenché mardi une vague d'indignation dans la presse, les partis politiques et les réseaux sociaux.

France: la ministre Christiane Taubira cible du déchaînement raciste

© DR

Le magazine Minute a titré "Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane", prenant le relais des insultes racistes à répétition qui ont récemment visé la ministre de la Justice, une descendante d'esclaves née en Guyane.

Sur Twitter, des responsables politiques de gauche et des internautes anonymes ont dénoncé cette publication, beaucoup réclamant une action en justice pour incitation à la haine raciale. Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste, s'est dit "révolté" par cette Une "ignoble" et a estimé que le numéro de Minute devait être saisi.

La ministre des Sports, Valérie Fourneyron, a dénoncé "une Une inacceptable" et "des propos nauséabonds".

A droite, un député UMP, Eric Ciotti, s'est dit "choqué", soulignant que "Le racisme n'a aucune place dans le débat politique". "Mais je mets aussi en garde la majorité (gouvernementale) sur les tentatives de récupération de ces sujets", a-t-il ajouté.

L'association SOS Racisme a annoncé qu'elle allait porter plainte pour incitation à la haine raciale contre Minute. Christiane Taubira, honnie par la droite conservatrice et l'extrême droite, en particulier pour avoir fait voter au Parlement la loi permettant aux homosexuels de se marier, est depuis quelques semaines la cible d'insultes ouvertement racistes.

Une candidate Front National aux prochaines élections municipales, Anne-Sophie Leclère, a été suspendue par son parti, après avoir comparé la ministre à un singe. Des enfants participant avec leurs parents à une manifestation contre la loi sur le "mariage pour tous" ont été filmés en train de crier "La guenon, mange ta banane ! ", tandis que d'autres brandissaient une peau de banane.

La semaine dernière Christiane Taubira s'était inquiétée de la banalisation du racisme en France, estimant que ces insultes venaient "très clairement d'inhibitions qui disparaissent, de digues qui tombent".

François Hollande a appelé le 11 novembre à ne "rien laisser passer face aux haines, aux intolérances, aux extrémismes, au racisme", à l'occasion des cérémonies de commémoration de la fin de le Première guerre mondiale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires