France : l'arnaqueur Rocancourt "content d'être libre, enfin partiellement libre"

18/02/12 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Le Vif

Christophe Rocancourt, "l'escroc des stars", est sorti de prison, quelques heures après avoir été condamné à huit mois de détention pour avoir abusé de "l'état de faiblesse" de la cinéaste Catherine Breillat.

France : l'arnaqueur Rocancourt "content d'être libre, enfin partiellement libre"

© REUETRS

Condamné vendredi soir à 16 mois de prison, dont huit fermes, pour abus de faiblesse de la réalisatrice Catherine Breillat, Christophe Rocancourt est sorti de prison dans la nuit en clamant son intention de "faire un livre".

Interrogé au micro de France Info, "l'escroc des stars" s'est dit "content d'être libre, enfin partiellement libre". Son avocat, Me Jérôme Boursican, avait évoqué vendredi la possibilité que son client puisse bénéficier d'un aménagement de peine, après ses deux mois de détention provisoire.

Christophe Rocancourt, 44 ans, accusé d'avoir escroqué la cinéaste de 703 000 euros et condamné à plusieurs reprises pour avoir abusé le Tout-Hollywood dans les années 1990, a également été condamné à 578 000 euros de dommages et intérêts.

"On va faire un livre sur toute cette aventure, a annoncé le play-boy, parce qu'elle mérite d'être racontée, celle-là en particulier. Parce qu'elle est teintée d'une certaine injustice".

"Parce qu'il n'y avait pas cet abus de faiblesse, il n'existait pas", a-t-il insisté.

"Je vais faire ce livre. Je vais même pas le faire pour le fric, je vais le faire pour dire les choses comme elles sont".

Interrogé sur ce qu'il aimerait dire à Catherine Breillat, Christophe Rocancourt a répondu: "C'est quelqu'un que j'aime bien, que je trouve assez intéressant intellectuellement. Sa démarche était pitoyable et particulièrement malsaine".

Quant à ce qu'il lui souhaite? "Un peu de bonheur, je crois qu'elle est très malheureuse".

Levif.be, avec Lexpress.fr

Nos partenaires