France : deux explosions et un incendie sur un site pétrochimique suite à un acte malveillant

14/07/15 à 13:30 - Mise à jour à 15:50

Source: Belga

Deux explosions ont eu lieu tôt mardi sur un site pétrochimique dans le sud de la France suivies d'un incendie spectaculaire qui n'a fait aucun blessé, un sinistre probablement dû à un "acte malveillant", selon des sources concordantes.

France : deux explosions et un incendie sur un site pétrochimique suite à un acte malveillant

© Belga

"Un acte malveillant est une hypothèse sérieuse", a confié une source proche du dossier. "Selon les premiers éléments de l'enquête, la probabilité que ces deux incendies de cuves distantes de 500 mètres puisse être accidentelle est très faible. Les enquêteurs privilégient la thèse d'un acte volontaire", a affirmé une autre source proche de l'enquête. Les deux explosions se sont produites vers 03H00 sur le site de l'entreprise néerlandaise LyondellBasell à Berre-l'Etang, proche de l'aéroport de Marseille-Marignane, selon une source proche de l'enquête. Contenant pour une de l'essence, pour l'autre du naphta, "deux cuves, distantes de 500 mètres l'une de l'autre et remplies de produits chimiques, sont touchées", a-t-on expliqué. "Aucun blessé n'est à déplorer", ont précisé les autorités locales, tandis que la société LyondellBasell annonçait une "enquête approfondie" sur les causes du sinistre qui "restent à déterminer". Une vingtaine de témoins entendus mardi ont confirmé aux enquêteurs avoir entendu deux explosions pratiquement simultanées, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Tous les abords du site de l'entreprise étaient bloqués mardi matin, gardés à plusieurs kilomètres de distance par des gendarmes, dont certains portant un masque à gaz autour du cou. Le site, qui s'étend sur près de mille hectares au bord d'un étang, emploie environ 1.000 personnes et de nombreux sous-traitants. Un "barrage préventif" a été installé sur l'étang pour prévenir toute pollution. Selon un responsable de l'entreprise, le sinistre n'est "pas toxique". En milieu de journée, l'incendie avait été éteint par les pompiers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires