France: démission d'un proche de Hollande, impliqué dans une affaire judiciaire

03/12/14 à 17:26 - Mise à jour à 17:26

Source: Belga

Faouzi Lamdaoui, un proche conseiller du président socialiste français François Hollande, a démissionné mercredi après avoir impliqué dans une affaire judiciaire, a annoncé la présidence française.

France: démission d'un proche de Hollande, impliqué dans une affaire judiciaire

Faouzi Lamdaoui © Reuters

Il a démissionné "pour se défendre suite à sa citation" devant un tribunal correctionnel "pour des faits remontant à 2007-2008", a précisé l'Elysée dans un communiqué. Cette nouvelle affaire intervient deux semaines après la démission d'un autre proche de François Hollande, le secrétaire d'État aux Anciens combattants Kader Arif, soupçonné de favoritisme dans un dossier d'attribution de marchés publics. Ancien chef de cabinet de M. Hollande lors de sa campagne présidentielle, M. Lamdaoui était depuis mai 2012 conseiller du président pour les questions d'égalité et de diversité en France. M. Lamdaoui a été cité à comparaître devant un tribunal pour "abus de biens sociaux", "blanchiment d'abus de biens sociaux" et "faux et usage de faux". Cette citation fait suite à une enquête ouverte en janvier 2013 sur une société de transport dont M. Lamdaoui, présenté comme l'un de ses salariés, était en fait son gérant, selon les enquêteurs. Depuis 2012, date de la prise de fonctions de François Hollande, la présidence socialiste a été marquée par une série d'affaires judiciaires retentissantes qui ont touché plusieurs membres de son équipe, conseillers ou ministres. Outre Kader Arif, le chef de l'Etat a dû ainsi se séparer successivement d'un ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, accusé d'avoir dissimulé un compte bancaire en Suisse, d'un très proche conseiller, Aquillino Morelle, soupçonné d'un conflit d'intérêt, et d'un secrétaire d'Etat, Thomas Thévenoud, qui ne payait pas ses impôts.

En savoir plus sur:

Nos partenaires