France: 200.000 foyers encore privés d'électricité, un mort

13/01/17 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Belga

Une mère de famille a été tuée par la chute d'un arbre déraciné par le vent dans les Alpes-Maritimes, tandis que la "forte tempête hivernale" qui a sévi dans le nord du pays privait encore d'électricité plus de 200.000 foyers vendredi matin, en France.

France: 200.000 foyers encore privés d'électricité, un mort

A Soisson. © Belga

"Le cyprès lui est tombé dessus alors qu'elle s'apprêtait à emmener ses enfants à l'école. Elle est décédée sur le coup", a indiqué la gendarmerie de Saint-Jeannet, commune située au pied d'une falaise entre Nice et Vence. "Elle est décédée sous les yeux de ses enfants. Le mari a essayé d'intervenir tout de suite en découpant l'arbre mais c'était trop tard", a ajouté la gendarmerie, qui précise que l'épisode de vent a été "violent mais assez bref".

L'alerte pour vents violents lancée par Météo France concernait surtout le nord et l'est du pays, où il n'y a eu qu'une "petite cinquantaine" de blessés légers, selon le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux, mais les Alpes-Maritimes avaient été placées en vigilance jaune.

Vendredi matin, la vigilance orange a été levée dans la moitié Nord selon Météo-France, mais la Haute-Corse a, à son tour, été placée en vigilance orange pour vent violent.

Au total, les services de secours ont procédé à 4.452 interventions et un Thalys a été bloqué dans la nuit de jeudi à vendredi dans la Somme, a indiqué vendredi matin Bruno Le Roux.

Les vents violents ont nécessité l'évacuation de plus d'un millier de personnes, selon Bruno Le Roux.

Au plus fort de cette "forte tempête hivernale extrêmement violente" (Météo France), baptisée Egon, plus de 330.000 foyers ont été privés d'électricité, a indiqué le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis. Les deux zones les plus affectées vendredi matin étaient la Normandie (76.000 clients) et la Picardie (61.000 clients).

Nos partenaires