Football et politique : l'Islande, le petit volcan conquérant

27/05/18 à 13:00 - Mise à jour à 15:40
Du Le Vif/L'Express du 08/02/18

A travers les trente-deux pays qualifiés pour la Coupe du monde 2018, Le Vif/L'Express montre combien le sport roi et la politique sont intimement liés. Treizième volet : comment l'Islande a fait chavirer l'Europe en 2016, avant de devenir le plus petit pays par sa population à se qualifier pour un Mondial.

C'est le coup de coeur de l'Euro 2016. L'Islande, petit pays de 335 000 âmes, fait sensation en atteignant les quarts de finale de la compétition pour sa première participation. Sur le terrain, ses joueurs font preuve d'une combativité peu commune. Et à la fin des matches, leur communion avec leurs supporters enchante : c'est le fameux " clapping " entamé sur la pelouse, relayé dans les tribunes. Une salve d'applaudissements lente, dont l'accélération crescendo donne des frissons. Un cérémonial digne du " haka " néo-zélandais, cette danse guerrière qui sidère l'adversaire. Les Islandais ne sont pas des Vikings pour rien.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires