Football et politique : au Mexique, l'ombre du crime organisé

31/05/18 à 11:30 - Mise à jour à 11:33
Du Le Vif/L'Express du 22/02/18

A travers les trente-deux qualifiés pour la Coupe du monde 2018, Le Vif/L'Express montre combien le sport roi et la politique sont intimement liés. Quinzième volet : comment le Mexique est devenu l'une des places fortes du blanchiment de l'argent du trafic de drogues. Ceci n'est pas un match, mais un polar. Où il est même question du meilleur joueur mexicain de tous les temps.

" Le football engendre des quantités astronomiques d'argent, mais il reste géré comme un sport amateur. Voilà pourquoi c'est devenu un monde gangrené par le crime organisé, qui y a trouvé un lieu idéal pour blanchir son argent sale. " L'homme qui nous parlait de la sorte, voici quelques semaines, n'était pas un quelconque partisan des théories du complot mais un ancien haut responsable de l'UEFA, la coupole qui rassemble les fédérations nationales en Europe. Il faut dire que, ces dernières années, les scandales à répétition ont donné un aperçu de l'ampleur du mal. Au Mexique, pays stratégique aux portes des Etats-Unis, ce constat est devenu la métaphore d'une société violente.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires