Fini la "vie de pharaon" au Vatican, martèle le pape François

06/11/15 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Afp

Le pape François a de nouveau tapé du poing sur la table vendredi, après les révélations sur le train de vie luxueux de plusieurs cardinaux, assurant qu'on ne pouvait pas parler de pauvreté et "mener une vie de pharaon".

Fini la "vie de pharaon" au Vatican, martèle le pape François

Le Pape François © REUTERS

"L'Eglise doit parler avec la vérité et aussi par le témoignage, le témoignage de la pauvreté. Si un croyant parle de pauvreté et de sans-abris et mène une vie de pharaon, ce n'est pas possible", a déclaré le pontife argentin dans un entretien au journal de rue néerlandais "Straatnieuws".

"Dans l'Eglise, il y a ceux qui, au lieu de servir, de penser aux autres (...), se servent de l'Eglise: les arrivistes, ceux qui sont attachés à l'argent. Et combien de prêtres et d'évêques avons-nous vu comme ça... C'est triste à dire, non ? ", a-t-il ajouté lors de l'homélie pendant sa messe matinale au Vatican.

Mais dans sa volonté de simplicité, l'Eglise ne pourra se séparer de la majeure partie de son patrimoine immobilier, qui sert à appuyer ses oeuvres, ni surtout de ses trésors, qui appartiennent "à l'humanité", a assuré le pontife argentin à Straatnieuws.

"Si demain je disais qu'on allait mettre la Pietà de Michel-Ange aux enchères, ce n'est pas possible. Parce qu'elle n'appartient pas à l'Eglise. Elle est dans une église, mais elle appartient à l'humanité. Cela vaut pour tous les trésors de l'Eglise", a-t-il expliqué.

"Mais nous avons commencé à vendre les cadeaux et les autres choses qu'on me donne", a rappelé le pape, qui vient de remettre une quarantaine de ces cadeaux comme prix pour sa troisième tombola caritative du genre. A gagner: une voiture Lancia, une Rolex ou encore un tandem.

En savoir plus sur:

Nos partenaires