Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

26/11/16 à 09:25 - Mise à jour à 11:06

Fidel Castro : mort du dernier révolutionnaire

Il a remplacé une dictature par une autre. Il a mis en place un système de santé inégalé dans les pays en voie développement. Et son destin nous donne aussi une leçon pour l'actualité immédiate.

Avec la disparition de Fidel Castro à 90 ans, meurt le dernier révolutionnaire du XXe siècle après l'Argentin Che Guevara et le Burkinabé Thomas Sankara. Il laisse en héritage une dictature communiste qui n'a commencé à s'ouvrir qu'après son départ du pouvoir et le remplacement par son frère Raul, sous la pression économique née de l'abandon de Cuba par l'ex-URSS à l'issue de la chute du bloc soviétique. Triste destin pour ce jeune avocat qui légitimement révolté par la corruption du régime dictatorial de Fulgencio Batista, réussit, avec une poignée d'hommes, à renverser en 195...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires