Fidel Castro envoie une lettre à Maradona

12/01/15 à 22:10 - Mise à jour à 22:09

Source: Belga

L'ex-président cubain Fidel Castro, dont l'état de santé fait l'objet de rumeurs récurrentes ces dernières semaines, a envoyé une lettre à l'ex-star du football Diego Maradona, qui participe à des émissions TV sur l'île communiste, a annoncé lundi la chaîne Telesur.

Fidel Castro envoie une lettre à Maradona

Maradona et Castro © Reuters

Fidel envoie à Diego Armando Maradona une lettre qui vient démentir sa supposée mort", a annoncé cette chaîne vénézuélienne diffusée sur le réseau hertzien cubain. Telesur a diffusé des photos de l'ex-footballeur argentin en train de lire cette lettre de quatre pages qui porte la signature de l'ancien chef d'Etat de 88 ans, mais n'a pas révélé son contenu. Cette lettre dactylographiée est datée du 11 janvier à 19H25, selon une des photos diffusées par la chaîne. L'état de santé de Fidel Castro, qui n'est pas apparu en public depuis plus d'un an, a fait l'objet de nombreuses spéculations ces dernières semaines.

Ces rumeurs, provenant principalement de journaux et sites internet de Cubains expatriés, ont été alimentées mi-décembre par l'absence remarquée de Fidel Castro au moment de l'annonce historique du dégel avec les États-Unis et du retour des agents libérés par Washington. Vendredi, le Centre de la presse internationale (CPI), organe du ministère des Affaires étrangères qui gère les relations avec la presse étrangère à Cuba, avait dû démentir la tenue d'une conférence de presse sur ce thème, annoncée par un journal de Miami et fortement relayée sur les réseaux sociaux. L'ex-star argentine du football Diego Maradona est arrivé la semaine dernière à Cuba pour participer à l'enregistrement d'émissions sportives de cette chaîne proche de la gauche latino-américaine. Maradona, 54 ans, entretient des liens étroits avec Fidel Castro depuis la première visite à Cuba du footballeur en 1987. Maradona avait notamment effectué en 2004 plusieurs séjours dans un hôpital cubain pour y soigner sa dépendance à la cocaïne et divers problèmes de santé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires