Feu vert initial israélien à une grande colonie en Cisjordanie

20/12/12 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Le Vif

Le gouvernement israélien a donné son feu vert à la phase initiale d'un projet prévoyant la création d'une colonie de 6.000 logements dans un important bloc d'implantations en Cisjordanie occupée, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Feu vert initial israélien à une grande colonie en Cisjordanie

© Reuters

"Après de nombreuses années, nous sommes heureux de pouvoir annoncer que le gouvernement d'Israël a décidé de créer une ville dans le Goush Etzion", a affirmé le chef du Conseil régional de cet important bloc de colonies situé à l'ouest de la ville palestinienne de Bethléem.

Selon lui, le gouvernement a donné son accord à la planification d'un projet de construction de 523 logements dans le secteur de Gevaot, présenté en 2000 par le Conseil régional du Goush Etzion et jusqu'ici resté lettre morte. "Il s'agit d'un énorme progrès", a-t-il estimé. Le projet prévoit à terme la construction de 6.000 logements.

"La Paix Maintenant", une ONG israélienne anti-colonisation, a également confirmé cet accord. "Pour l'heure, il n'y a sur place que quelques caravanes et une yéchiva (institut talmudique), et il faudra encore attendre avant que les travaux puissent effectivement démarrer à Gevaot", a souligné l'ONG. Le ministère de la Défense n'a ni confirmé ni démenti ces informations dans l'immédiat.

Les autorités en Israël, en pleine campagne électorale, ont annoncé en quelques jours des projets de construction de milliers de logements dans des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupées, suscitant des condamnations internationales.

"Les colons et le gouvernement israéliens doivent savoir qu'ils devront rendre des comptes", a réagi le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas, rappelant le statut d'Etat observateur acquis par la Palestine à l'ONU, qui lui ouvre de nouvelles possibilités de recours devant les instances judiciaires internationales.

"Les frontières de l'Etat de Palestine ont été établies sur l'ensemble des territoires occupés depuis 1967, y compris Jérusalem-Est, et toutes ces colonies dans l'Etat de Palestine sont illégales", a-t-il encore souligné, en référence à la résolution sur le statut de la Palestine votée par l'Assemblée générale de l'ONU le 29 novembre.

La représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères Catherine Ashton a dénoncé jeudi "l'expansion sans précédent de colonies autour de Jérusalem".

En savoir plus sur:

Nos partenaires