Feu vert du Conseil européen pour l'entame d'une 2e phase de négociations sur le Brexit

15/12/17 à 12:47 - Mise à jour à 14:10

Source: Belga

Les dirigeants des 27 Etats membres de l'Union européenne ont donné vendredi leur feu vert à l'entame d'une deuxième phase de négociations avec les Britanniques concernant leur départ de l'Union.

Feu vert du Conseil européen pour l'entame d'une 2e phase de négociations sur le Brexit

© Getty Images

"Le Conseil européen vient de conclure à des 'progrès suffisants'. Nous sommes désormais prêts à passer à la phase 2. J'espère de futures relations proches avec le Royaume-Uni après le Brexit", a twitté le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen. "Félicitations Theresa May", a ajouté le président du Conseil européen Donald Tusk.

Les chefs d'Etat et de gouvernement ont constaté "des progrès suffisants" sur trois dossiers prioritaires lors de la première phase des discussions. Ils avaient fait de ces progrès - sur les droits des citoyens expatriés, le règlement financier du divorce et la question de la frontière entre l'Irlande et la province britannique d'Irlande du Nord - une condition préalable au lancement d'une deuxième phase, consacrée aux relations futures avec Londres.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, les négociateurs des deux parties auront toutefois pour mission de se pencher à partir de février sur une période de transition, réclamée par les Britanniques, avant que le Brexit ne soit effectif. Durant environ deux ans, le Royaume-Uni souhaiterait en effet rester au sein du marché unique et de l'Union douanière.

Les dirigeants européens ont dès lors fixé vendredi une série de lignes directrices pour cette période. Ils stipulent entre autres que le Royaume-Uni devra au cours de celle-ci respecter l'ensemble de l'acquis communautaire, autrement dit toutes les lois de l'UE, tout en n'étant pas impliqué dans les prises de décision des 27.

Les Britanniques seront aussi tenus de respecter leurs engagements budgétaires et d'accepter la supervision judiciaire de l'Union. Les Etats membres vont d'ici fin janvier définir le mandat du négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier, pour la négociation de la période de transition. Ensuite, les dirigeants des 27 adopteront en mars d'autres lignes directrices concernant la relation future avec Londres. La plupart d'entre eux souhaitent d'ailleurs obtenir d'ici là plus de clarté des Britanniques concernant leurs attentes à ce propos.

Nos partenaires