Ferran Adrià: L'adieu aux convives

26/01/11 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Vif

La nouvelle est tombée, ce 25 janvier, à Madrid Fusion, la plus grande scène "média gastronomique" de la planète. Le 30 juillet pochain, elBulli, le restaurant 3-étoiles de Ferran Adrià et Juli Soler, sur la Costa Brava, fermera ses portes... pour donner naissance, en 2014, à la elBulli Foundation.

Ferran Adrià: L'adieu aux convives

© JPG

Le temps de gestation de cette nouvelle structure sera long, mais une certitude toutefois : elle n'aura ni la configuration ni le mode de fonctionnement d'un restaurant. En d'autres termes, il sera impossible d'y réserver une table !

Petit retour en arrière. Janvier 2010, Madrid Fusion : le pape de la cuisine moléculaire et Juli Soler, les deux pères du restaurant longtemps classé numéro 1 mondial, créent la surprise en annonçant la fermeture d'elBulli pour deux années au moins. En petit comité, Ferran Adrià nous confiait qu'il avait déjà en tête une nouvelle structure, et que l'agenda était planifié. Le 5 octobre 2010 Telefónica, le géant espagnol des télécommunications, levait le voile sur "une alliance avec Ferran Adrià pour faire du nouveau elBulli le laboratoire le plus créatif et innovateur du monde", déclarant, entre autres, que "le prestigieux chef universel sera durant les quatre prochaines années le meilleur ambassadeur au niveau mondial de la marque". "À la manière de Michael Jordan pour Nike", avait alors commenté Ferran Adrià.

La fondation, implantée sur le parking de l'actuel restaurant abritera à la fois les archives d'elBulli reflétant son intense bouillonnement entre les années 1980 et... le 30 juillet 2011. Le lieu, accessible aux visiteurs, comptera aussi une salle de projection et un laboratoire de la créativité où travailleront une trentaine de personnes : cuisiniers, scientifiques, spécialistes de la communication et d'Internet. Le Web constituera, en effet, le trait d'union entre la fondation et le monde. Certaines activités seront d'ailleurs accessibles en ligne en temps réel, par le biais d'images vidéo.

Une chose est sûre, même si la salle de restaurant historique (25 places) sera conservée, elBulli ne sera plus jamais un établissement traditionnel avec un menu et des réservations. La formule n'est pas encore connue mais on sait qu'il y aura des repas "expérimentaux" qu'ils soient organisés pour quelques convives d'un soir ou pour une courte période, de quelques jours à quelques semaines.

Hier soir à Madrid, Enric Ruiz Geli, l'architecte en charge des travaux, et Ferran Adrià ont également évoqué l'aspect environnemental du projet global. Une fois encore la barre est placée très haut. Le site même - elBulli est niché dans le parc naturel du cap de Creus - sera écologiquement responsable. Le design des bâtiments, les matériaux choisis prennent largement en compte l'empreinte carbone. L'un des édifices est d'ailleurs inspiré de la forme et de la biologie d'un corail vivant.

Vous souhaitez en savoir plus ? Prodigieux communicateur, Ferran Adrià a mis tout le contenu de sa présentation sur son site Internet, en ce compris une longue série de questions et réponses.

Jean Pierre Gabriel

En savoir plus sur:

Nos partenaires