Face aux abus, le pape prône la pénitence plus que les réformes structurelles

08/09/10 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Le Vif

Le pape Benoît XVI a affirmé que la pénitence était plus efficace que des changements structurels face aux "abus du clergé" en évoquant le combat de sainte Hildegarde, dans une référence indirecte au scandale de la pédophilie au sein du clergé.

Face aux abus, le pape prône la pénitence plus que les réformes structurelles

© Reuters

Sainte Hildegarde, qui vécut au XIIe siècle en Allemagne, affirmait qu'"un véritable renouvellement de la communauté ecclésiale ne s'obtient pas tant avec un changement de structures qu'avec un sincère esprit de pénitence et un cheminement actif de conversion", a-t-il souligné.

La sainte "s'opposa particulièrement au mouvement des Cathares allemands" qui "proposaient une réforme radicale de l'Eglise, surtout pour combattre les abus du clergé", a-t-il ajouté devant 7.000 fidèles, selon le Vatican.

"C'est un message que nous ne devrons jamais oublier", a déclaré le pape alors que l'Eglise catholique est secouée depuis novembre 2009 par des révélations en cascade d'abus sexuels sur des mineurs commis par des prêtres et des religieux, particulièrement en Europe et aux Etats-Unis.

Sainte Hildegarde voulait inciter "les communautés monastiques et le clergé à (mener) une vie conforme à leur vocation", a souligné le pape.

A la mi-juillet, le Vatican a mis en place des procédures accélérées pour régler les cas les plus urgents et graves d'abus sexuels, décidant en outre de considérer comme de la pédophilie ceux commis sur des handicapés mentaux et d'introduire le délit de pédopornographie.

Les nouvelles règles portent par ailleurs la prescription des faits de 10 à 20 ans après les 18 ans de la victime.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires