Exposition universelle : entre gastronomie et innovation

10/05/15 à 09:19 - Mise à jour à 09:18

Source: Belga

Le pavillon belge à l'Exposition universelle de Milan condense tous les aspects de la Belgique: l'agriculture, les villes, la gastronomie et les technologies innovantes.

Exposition universelle : entre gastronomie et innovation

© Belga

"Le pavillon montre les aspects gastronomiques de la Belgique, mais il se focalise aussi sur le vrai thème de l'Expo: comment faire pour vivre avec 10 milliards d'êtres humains sur Terre, alors que nous avons déjà du mal avec sept milliards? ", a expliqué l'architecte du pavillon Patrick Genard samedi lors de l'inauguration officielle, à laquelle assistaient les vice-premiers ministres Kris Peeters (CD&V) et Jan Jambon (N-VA).

Le thème de l'Exposition est "Nourrir la planète, énergie pour la vie", et Patrick Genard a voulu le représenter dans son intégralité dans le pavillon. Celui-ci symbolise aussi la Belgique dans toute sa diversité.

"Le pavillon est construit selon le principe de la ville idéale, avec des quartiers qui entourent le centre-ville, mais de manière espacée pour qu'il y ait de la place pour la lumière et la nature", poursuit l'architecte.

"Nous avons été très attentifs à la durabilité de la structure, qui est presque entièrement constituée de verre et de bois. Le bois est le seul matériau de construction vraiment durable parce qu'il se régénère. Le pavillon est équipé de panneaux solaires de la dernière génération qui fournissent de l'énergie durable."

Le pavillon belge, construit sur une parcelle de 2.717 mètres carrés, est composé de trois espaces: la ferme, la cave et l'atrium. "La ferme est un hommage à l'agriculture belge", commente encore Patrick Genard. Elle abrite la Belgique fédérale, les Régions et les Communautés.

Dans la cave, les visiteurs peuvent découvrir les solutions étudiées pour répondre aux défis alimentaires.

L'atrium, enfin, propose un bar et un restaurant, où les visiteurs peuvent tester les produits cultivés dans la cave. Enfin, les frites et la bière sont bien présentes: on les retrouve à l'amphithéâtre. "L'amphithéâtre est construit sur le terrain qui était prévu pour l'Ukraine, mais le pays n'a finalement pas pu être présent. C'est un symbole pour la Belgique, en tant que pays de consensus", commente encore l'architecte.

L'espace sera utilisé pendant 90 jours par la Belgique, puis par d'autres pays pour les 90 jours restants.

Nos partenaires