Explosions à Boston : qui est Carlos Arredondo, le "héros américain" ?

16/04/13 à 15:07 - Mise à jour à 15:07

Source: Le Vif

Carlos Arredondo aurait pu rester un spectateur lambda dans la foule venue acclamer les sportifs à Boston ce lundi, mais il a montré beaucoup de bravoure après les explosions en courant au secours des victimes. Qui est donc celui que les Américains surnomment déjà le héros ?

Explosions à Boston : qui est Carlos Arredondo, le "héros américain" ?

© Image Globe

Quelques secondes après les explosions, un homme d'une cinquantaine d'années portant un chapeau de cowboy, apparait sur une série de clichés et de vidéos. On le voit traverser la rue en courant et arracher des barrières pour tenter d'atteindre les victimes. Certains témoignages rapportent qu'il aurait utilisé ses propres vêtements pour essayer d'arrêter une hémorragie.

Sur Twitter, plusieurs personnes le reconnaissent. Il s'agit de Carlos Arredondo, un militant pacifiste américain bien connu aux États-Unis. Il était venu à Boston pour soutenir un marathonien qui dédiait sa course à son fils, Alexander Arredondo, mort en Irak en 2004, à l'âge de 20 ans.

Un fils mort au combat Le 25 août 2004, le jour de son anniversaire, Carlos Arredondo était devenu tristement célèbre lorsqu'il avait tenté de s'immoler par le feu quand on lui avait annoncé la mort de son fils, abattu par en sniper en Irak. Grièvement brûlé, il a depuis multiplié les actions contre la guerre.

En 2007, il avait parcouru le pays avec son pick-up portant un cercueil recouvert d'un drapeau, des photos et les souvenirs de son fils. "Tant qu'il y aura des marines en train de se battre et de mourir en Irak, je partagerai mon deuil avec le peuple américain", avait-il déclaré au New York Time.

En 2011, un autre drame frappe Carlos Arredondo lorsque son fils second Bryan, lui-même déprimé par la mort de son frère, se suicide à l'âge de 24 ans.

Une vidéo postée sur YouTube hier montre Carlos témoignant de ce qu'il a vu lors des explosions. Ses mains tremblantes tiennent encore un drapeau américain ensanglanté.

Nos partenaires