Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

10/03/16 à 10:55 - Mise à jour à 10:55

Europe-Turquie, le bal des hypocrites

L'accord ébauché en début de semaine entre l'Union européenne et la Turquie sur les réfugiés est encore trop imprécis pour le jauger de manière définitive.

Si le sommet des 18 et 19 mars en confirme les tenants et les aboutissants, il s'avèrera pertinent parce qu'il contribue à briser le système mafieux des passeurs en tarissant l'émigration par la route des Balkans et en forçant Ankara à accroître sa lutte contre les trafiquants. Néanmoins, son succès sera aléatoire parce qu'il postule que les Etats européens accepteront, ce dont certains n'ont guère montré la disposition, d'accueillir des réfugiés syriens venus directement de Turquie (sur la base du principe de réciprocité acté lors du renvoi de tout migrant de Grèce vers l'Anatolie). Il s'exposera enfin à un procès en illégalité parce...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires