Être en retard, le summum du snob ?

28/11/13 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Le Vif

Vous êtes toujours en retard ? Pas de panique: Poutine aussi. Si la ponctualité est la politesse des rois, le président russe n'a rien d'un roi ou n'est pas très poli.

Être en retard, le summum du snob ?

© Reuters

Le président russe n'arrive jamais à l'heure. Même pour le pape. Pour une première rencontre historique, le 25 novembre 2013 au Vatican, Poutine a fait mariner le pape François pendant 50 minutes. Ce n'est pas une première puisqu'il avait déjà fait le coup à son prédécesseur Jean Paul II (un quart d'heure de retard), mais aussi la Reine d'Angleterre (là aussi un petit quart d'heure), le président sud-coréen (30 minutes), Angela Merkel (40 minutes), le président finlandais (2h), Ioulia Timochenko (3 h tout de même). Si cela crispe dans certains milieux, aucun rendez-vous n'a encore été annulé pour autant.

Une habitude de longue date Il est vrai qu'il ne réserve ce traitement pas seulement aux grands de ce monde. C'est une habitude séculaire chez lui. Son ex-femme pouvait l'attendre des heures, et ce déjà avant qu'ils soient mariés. Ce qu'elle raconte si bien sur le site de slate.fr: "Je me rappelle avoir attendu dans le métro. Le premier quart d'heure, ça va, la demi-heure passe encore. Mais quand une heure s'écoule sans qu'il n'arrive, on souffre à en pleurer. Et au bout d'une heure et demie, il ne reste plus une seule émotion en vous."

Pourquoi certaines personnes n'arrivent-elles jamais à être à l'heure ?

Certaines personnes sont incapables de ponctualité. Pourquoi donc ? Blomberg apporte une réponse au travers de l'analyse du psychologue Phil McGraw : "Quand tout repose sur vous parce que tout le monde vous attend, vous exercez un contrôle injuste sur la situation en supposant que les autres doivent et vont vous attendre. C'est un comportement arrogant.". Un argument qui n'est pas dénué d'intérêt et vient éclairer de manière particulièrement parlante la personnalité du président russe.

Nos partenaires