Etat islamique : la Belgique entend rester un partenaire loyal de la coalition

09/03/15 à 16:56 - Mise à jour à 16:56

Source: Belga

La Belgique entend rester un partenaire loyal de la coalition dirigée par les Etats-Unis contre le groupe terroriste Etat islamique (EI), a indiqué lundi le Premier ministre Charles Michel au roi Abdallah II de Jordanie, cité par son entourage.

Etat islamique : la Belgique entend rester un partenaire loyal de la coalition

Charles Michel et le roi Abdallah II de Jordanie. © Belga

M. Michel a rencontré lundi matin le souverain hachémite, qui devait également s'entretenir avec le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, et participer à une réunion du Conseil de l'Atlantique Nord.

Cet entretien a été axé autour des relations belgo-jordaniennes, renforcées dans le cadre de la coalition anti-EI, puisque six F-16 belges opèrent depuis début octobre au départ de la Jordanie pour mener des attaques contre des positions des djihadistes de l'EI (ou Daech en arabe). M. Michel a, selon son porte-parole, affirmé au roi Abdallah que la Belgique entendait rester un "partenaire loyal" de la coalition mise sur pied par Washington et forte d'une soixantaine de pays - dont la Jordanie.

Le royaume hachémite a perdu un de ses pilotes de chasse, le lieutenant Moaz al-Kassasbeh, capturé le 24 décembre dernier après le crash de son avion de combat F-16 lors d'un raid contre la ville de Raqqa, considérée comme l'un des bastions de l'EI en Syrie, et ensuite brûlé vif par les djihadistes.

Le Premier ministre et le roi Abdallah ont également évoqué la lutte contre le radicalisme. Le roi de Jordanie doit se rendre mardi à Strasbourg pour prononcer un discours devant le Parlement européen réuni en séance plénière.

Nos partenaires