Etat d'urgence nucléaire au Japon après le séisme

11/03/11 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Le Vif

Le Premier ministre japonais Naoto Kan a décrété l'état d'urgence nucléaire après que le nord-est du pays a connu vendredi un séisme de magnitude 8,9 sur l'échelle de Richter. Aucune fuite radioactive n'a pour le moment été détectée.

Etat d'urgence nucléaire au Japon après le séisme

© EPA

Le premier ministre a fait cette déclaration afin que les autorités puissent prendre facilement les mesures d'urgence nécessaires.

Les personnes résidant aux abords d'une centrale nucléaire ne doivent pas prendre de mesures spéciales, a ajouté le secrétaire général du cabinet Yukio Edano lors d'une conférence de presse.

Sur le site de Onagawa et ailleurs au Japon, onze réacteurs nucléaires au total ont été arrêtés.

Par ailleurs, les quatre centrales nucléaires japonaises les plus proches de la zone frappée par le violent séisme ont été "arrêtées en toute sécurité", avait annoncé peu de temps auparavant l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA).

2000 habitants sommés d'évacuer

Deux mille habitants des environs d'une centrale nucléaire ont été appelés à évacuer dans la préfecture de Fukushima (nord-est) quelques heures après le violent tremblement de terre qui a frappé la région.

Le gouverneur de la région a demandé l'évacuation des résidents d'une zone de deux kilomètres de rayon autour de la centrale Fukushima n°1.

Les eaux de refroidissement de l'installation nucléaire ont baissé à un niveau inquiétant, mais aucune fuite radioactive n'a été signalée, a précisé la télévision Nippon TV.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires