Espagne : multiplication suspecte de feux de forêt en Galice, près de 6.000 ha brûlés

13/08/16 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Source: Belga

Les pompiers s'employaient vendredi à éteindre une quinzaine de feux de forêt - en majorité d'origine suspecte - dans le nord-ouest de l'Espagne, où plus de 5.800 hectares ont été ravagés par les flammes en cinq jours.

Espagne : multiplication suspecte de feux de forêt en Galice, près de 6.000 ha brûlés

© Belga

Un autre incendie qui a éclaté à La Palma, île de l'archipel des Canaries dans l'océan Atlantique, a quant à lui été contrôlé vendredi après huit jours d'efforts. Les feux de forêt se sont multipliés de façon préoccupante en quelques jours dans la région de Galice située sur la côte atlantique, laissant supposer qu'ils étaient d'origine criminelle.

"On ne peut pas le confirmer, jusqu'à ce que la police établisse les causes, mais il est certain que ces derniers jours, différents engins incendiaires ont été découverts sur place", a expliqué à l'AFP une source au sein de l'administration régionale, relevant à titre d'exemple que "cinq foyers étaient apparus, l'un après l'autre, dans la localité d'Arbo (province de Pontevedra), où plus de 1.500 hectares ont été brûlés".

Deux nouveaux incendies se sont déclarés vendredi soir. Dix autres feux ont pu être "stabilisés" ou "contrôlés" par les pompiers mais ne sont pas encore éteints, a annoncé le gouvernement régional. Selon les autorités, à 20H00 (18H00 GMT), deux des quatorze incendies menaçaient des habitations.

Par ailleurs, la Garde civile a annoncé l'arrestation vendredi d'une femme de 56 ans soupçonnée d'avoir allumé depuis le 18 juillet une quinzaine de feux, rapidement éteints, autour de son domicile dans le village de Cerdeda en Galice. Elle a été surprise "en train de déposer des bougies décoratives" dans le bois pour provoquer d'autres incendies, a dit à l'AFP un garde civil.

Les entreprises du secteur du bois en Galice ont condamné ces incendies qui ravagent les montagnes de la région, "grande réserve forestière de l'Espagne". Leur confédération, Confemadera Galicia, a réclamé dans un communiqué la "tolérance zéro envers les incendiaires" et des "peines exemplaires" à leur encontre.

Après huit jours d'efforts, les pompiers ont réussi à contrôler un feu qui a détruit plus de 4.800 hectares de pins depuis le 3 août à La Palma. "Cela signifie qu'ils ont réussi à circonscrire l'incendie et à empêcher la propagation du feu", ont annoncé les autorités des Canaries dans un communiqué.

L'incendie a coûté la vie à un garde forestier et exigé l'évacuation de 3.000 personnes. Un résident allemand de 27 ans, Scott Verdini Stump, a reconnu l'avoir déclenché accidentellement en mettant le feu au papier de toilette qu'il avait utilisé. Il est en détention depuis le 6 août.

Mercredi, un hélicoptère de lutte contre les incendies s'était écrasé sur La Palma mais les deux hommes à son bord s'en étaient tirés avec de légères contusions.

En savoir plus sur:

Nos partenaires