Erdogan va-t-il vraiment mordre l'Europe, la dernière main qui le nourrit ?

27/04/16 à 12:26 - Mise à jour à 12:25

Source: Knack

Qu'est-ce qui peut bien passer par la tête d'un dirigeant d'une grande puissance régionale pour qu'il poursuive l'auteur d'une blague de potache à plus de 2000 kilomètres de son palais ? Depuis qu'un accord autour des migrants a été conclu avec l'Europe, il semble que le président turc Erdogan puisse tout se permettre. Du bluff selon les experts. "La politique étrangère turque est un fiasco complet."

Et dire que tout a commencé par une blague. En mars dernier, le comique allemand, Jan Böhmermann, s'est lancé dans une série de rimes sur le président turc. Déclamant au passage sur ses tendances dictatoriales, son homosexualité ou encore son intimité avec les chèvres. Les excuses de Merkel et sa réponse positive à la demande de poursuites judiciaires envers l'humoriste vont soulever une vague de consternation. L'affaire s'essouffle à peine que surgit une nouvelle bisbrouille autour d'Ebru Umar, une journaliste néerlando-turque. Celle-ci a été arrêtée la semaine dernière, car elle est soupçonnée d'avoir insulté Erdogan. Elle a rapidement été libérée, mais fait partie des 2000 Turcs qui ont été arrêtés pour avoir critiqué le président turc. C'est surtout le énième exemple des relations troubles qu'entretiennent l'Europe et la Turquie.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires