Enlèvements au Nigeria : Obama dénonce une "situation révoltante"

07/05/14 à 07:08 - Mise à jour à 07:08

Source: Le Vif

Le président des Etats-Unis Barack Obama a affirmé mardi que l'enlèvement de plus de 200 lycéennes au Nigeria constituait une "situation révoltante", et souhaité une "mobilisation internationale" contre le groupe islamiste Boko Haram.

Enlèvements au Nigeria : Obama dénonce une "situation révoltante"

© Reuters

Confirmant lors d'un entretien sur la chaîne ABC que le Nigeria avait accepté l'envoi d'une équipe américaine d'experts pour tenter de retrouver les jeunes filles, M. Obama a dénoncé en Boko Haram "l'une des pires organisations terroristes".

"C'est évidemment une situation qui brise le coeur, une situation révoltante", a remarqué M. Obama dans ses premières déclarations publiques à ce sujet.

Plus tôt mardi, le gouvernement du Nigeria avait accepté la proposition américaine d'envoyer une équipe d'experts pour aider à retrouver les lycéennes disparues depuis 22 jours, et présumées aux mains de Boko Haram.

Les Nigérians "ont accepté notre aide, mêlant militaires, police et d'autres agences qui vont aller sur place, essayer de savoir où ces jeunes filles pourraient être et les aider", a ajouté M. Obama.

Dans une vidéo obtenue lundi par l'AFP, le chef du groupe islamiste armé Abubakar Shekau a revendiqué l'enlèvement de plus de 200 adolescentes le 14 avril dans un lycée de Chibok, une autre ville de l'Etat de Borno. Il a menacé de les vendre comme esclaves.
Mardi, huit autres adolescentes ont été kidnappées dans le nord-est du Nigeria.

Pour M. Obama, "Boko Haram est l'une des pires organisations terroristes au niveau local ou régional. (Ses membres) tuent sans pitié depuis des années, et nous cherchions déjà à établir une plus grande coopération avec les Nigérians" pour lutter contre le groupe.

Nos partenaires