En Syrie, l'armée assiège la ville de Banias

11/04/11 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Le Vif

L'armée encerclait lundi matin Banias dans le nord ouest de la Syrie, au lendemain d'affrontements sanglants dans cette ville qui ont fait au moins 13 morts dont neuf militaires.

En Syrie, l'armée assiège la ville de Banias

© BELGA/AFP

L'armée encercle Banias autour de laquelle 17 chars ont été déployés et l'électricité a été coupée, a indiqué un militant des droits de l'Homme.

"L'armée tire épisodiquement pour provoquer les gens afin qu'ils ripostent mais aucun manifestant n'a tiré", a ajouté le militant qui a requis l'anonymat. Selon lui, "des appels depuis les minarets des mosquées exhortent l'armée à cesser ses tirs" à Banias.

Dimanche, les forces de sécurité ont ouvert le feu à Banias faisant au moins quatre morts, ont indiqué des témoins. L'agence officielle Sana a annoncé qu'un convoi militaire avait été pris dans une embuscade sur une route de Banias. Au total neuf militaires ont été tués, dont deux officiers, et plusieurs soldats ont été blessés, a indiqué Sana dans la nuit.

De son côté le militant des droits de l'Homme, Abdel Karim Rihaoui a fait état de l'arrestation, dans la nuit, à Banias de deux proches de l'ancien vice-président syrien Abdel-Halim Khaddam, entré en dissidence et qui vit en exil à Paris depuis 2006.

"Ces deux adjoints de M. Khaddam seraient responsables de l'organisation des protestations et des bandes armées dans cette ville", a affirmé M. Rihaoui.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires