En Irak, des jihadistes condamnés à mort se "confessent" à la télévision

06/02/18 à 10:57 - Mise à jour à 10:56

Source: Afp

"Salam Aleikoum, chers auditeurs, où que vous soyez": chaque vendredi le présentateur introduit ainsi les confessions de jihadistes condamnés à mort en Irak avant de les conduire sous bonne escorte sur les lieux de leur crime.

Dans un pays qui a été terrorisé par le groupe État islamique (EI), chaque émission diffuse, à une heure de grande écoute, des images, parfois insoutenables, des crimes attribués à celui qui va être interrogé, menotté et vêtu d'une tunique orange ou jaune.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires