En France, des magasins bravent l'interdiction de travail dominical

29/09/13 à 11:54 - Mise à jour à 11:54

Source: Le Vif

Quatorze magasins de bricolage Castorama et Leroy Merlin ont ouvert leurs portes dimanche en région parisienne malgré une interdiction de travail dominical imposée par un tribunal et une mise en garde lancée la veille par un ministre.

En France, des magasins bravent l'interdiction de travail dominical

© Image Globe

"Il est important que les clients fassent aussi entendre leur point de vue vis-à-vis des pouvoirs publics", a déclaré à l'AFP un porte-parole de Castorama. "Il y a un imbroglio hallucinant" entre les différentes autorisations, a dit un porte-parole de la direction de Leroy Merlin. "Hier, pour l'un de nos magasins concernés par l'ordonnance de Bobigny, nous avons pourtant obtenu une dérogation", a-t-il ajouté.

Castorama et Leroy Merlin, deux chaînes de magasins français de bricolage, avaient reçu l'ordre de cesser d'ouvrir leurs magasins de la région parisienne le dimanche sous peine d'une astreinte de 120.000 euros par magasin et par jour du Tribunal de Commerce de Bobigny, en banlieue de Paris.

Le ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire, Benoît Hamon, les avait mis en garde samedi contre toute ouverture. La loi française n'autorise les commerces à ouvrir le dimanche que sous certaines conditions (zones touristiques, périmètres de consommation exceptionnels ou encore commerces alimentaires jusqu'à 13H00).

La Fédération des magasins de bricolage (FMB) estime que "15 à 20% du chiffre d'affaires" y est réalisé le dimanche. La question du travail de nuit et le dimanche a rebondi en France avec plusieurs décisions de justice.

Nos partenaires