Élections présidentielles américaines: un grand quotidien prend position pour la première fois

30/09/16 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Source: Usa Today

Pour la première fois de son histoire, le quotidien américain USA Today, fondé en 1982, prend position dans la course à la Maison-Blanche. Ses rédacteurs estiment qu'il faut à tout prix barrer la route à Donald Trump.

Élections présidentielles américaines: un grand quotidien prend position pour la première fois

Donald Trump et Hillary Clinton © REUTERS

"En trente-quatre ans d'histoire d'USA Today, le comité rédactionnel n'a jamais pris position dans la course présidentielle. (...) Cette année, le choix ne se pose pas entre deux candidats de grands partis capables qui auraient des divergences idéologiques significatives. Cette année, l'un des deux candidats, le républicain Donald Trump, est de l'avis unanime du comité rédactionnel, inapte à la présidence", écrit le journal.

Le troisième quotidien du pays explique, point par point, pourquoi Donald Trump ne devrait pas accéder au poste de président. Ainsi, il changerait tout le temps d'avis à tel point que "tenter d'évaluer ses positions politiques reviendrait à essayer de tirer sur une cible mouvante". Il serait également trop peu informé et trop incohérent pour occuper le poste commandant en chef des forces armées. En outre, il aurait avivé les sentiments antimusulmans, antimexicains et antiimmigrés de ses auditeurs et passerait son temps à débiter des mensonges.

USA Today lui reproche également ses positions en matière de politique étrangère. "Que ce soit par indifférence ou par ignorance, Trump a trahi les engagements fondamentaux pris par tous les présidents depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ces engagements impliquent un soutien indéfectible aux alliés de l'OTAN, une résistance inébranlable aux agressions russes et la certitude absolue que les États-Unis honoreront leurs dettes. Il a exprimé une admiration inquiétante pour les leaders autoritaires et peu d'estime pour les protections constitutionnelles".

Les sirènes de la démagogie

Le journal affirme qu'il ne soutient pas inconditionnellement Hillary Clinton, qui a également ses défauts, pour autant, même si selon USA Today "elle représente l'alternative la plus plausible d'exclure Trump de la Maison-Blanche. "Quoi que vous fassiez, résistez aux sirènes d'un démagogue dangereux. Quoi qu'il arrive, votez, mais pas pour Donald Trump", conclut le comité rédactionnel.

Nos partenaires