Elections au Venezuela: un audit est "nécessaire" pour les USA

15/04/13 à 21:17 - Mise à jour à 21:17

Source: Le Vif

Les Etats-Unis considèrent qu'un audit de l'élection présidentielle au Venezuela est "nécessaire", a affirmé lundi le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney après la victoire de justesse de Nicolas Maduro à la tête du pays.

Elections au Venezuela: un audit est "nécessaire" pour les USA

© Reuters

"Etant donné que les résultats sont serrés, un audit de l'élection apparaît comme une étape importante, prudente et nécessaire pour permettre à tous les Vénézuéliens d'avoir confiance en ces résultats", a affirmé Jay Carney lors de son point presse quotidien.

"De notre point de vue, la précipitation dans ces circonstances serait en contradiction avec les attentes des Vénézuéliens pour un résultat clair et démocratique", a-t-il ajouté, félicitant les 19 millions d'électeurs pour le "bon déroulement" de l'élection.

Un mois à peine après la mort d'Hugo Chavez, M. Maduro a remporté dimanche la présidentielle avec à peine 250.000 voix d'avance au grand dam du candidat de l'opposition Henrique Capriles qui réclame un nouveau décompte des bulletins de vote.

D'après les autorités électorales, M. Maduro a remporté le scrutin avec 50,66% des suffrages, contre 49,07% au gouverneur de l'Etat de Miranda (nord).

Nicolas Maduro doit être officiellement proclamé lundi vainqueur de l'élection, ont fait savoir le gouvernement et une source au Conseil national électoral (CNE).

"Il y a un président illégitime! Le peuple vénézuélien a le droit de procéder à un audit des élections et de connaître la vérité!", a écrit lundi sur son compte Twitter le candidat de l'opposition.

Après l'annonce des résultats par le CNE, M. Maduro a revendiqué une "victoire juste, légale, constitutionnelle", acceptant toutefois un nouveau comptage des votes, afin qu'il n'y ait "aucun doute" sur les résultats.

Venezuela : Maduro proclamé président élu ce lundi

Nicolas Maduro devait être officiellement proclamé ce lundi vainqueur de l'élection présidentielle de la veille au Venezuela, qu'il a remportée avec à peine 250.000 voix de plus qu'Henrique Capriles, déclenchant des contestations de l'opposition, selon le gouvernement et une source au Conseil national électoral (CNE). "Aujourd'hui, (nous) allons tous accompagner Nicolas Maduro à la cérémonie au cours de laquelle il sera proclamé président élu. Place Caracas, 14H00! Vive Chavez!", a écrit sur son compte Twitter le ministre de l'Information, Ernesto Villegas. L'information a été confirmée à l'AFP par une source au CNE.

"Aujourd'hui, lundi 15 avril, allons tous place Caracas à la cérémonie au cours de laquelle Nicolas Maduro sera proclamé président élu, le peuple une fois de plus marque son engagement démocratique", invite également un spot de la télévision officielle VTV.

La cérémonie devait se dérouler à partir de 14H00 (18H30 GMT) au siège du CNE, selon cette source au Conseil électoral.

La proclamation de la victoire de M. Maduro a été annoncée alors que le candidat de l'opposition, le gouverneur Henrique Capriles, a demandé un nouveau comptage de tous les bulletins de vote, refusant de reconnaître la victoire du dauphin de l'ancien président défunt, Hugo Chavez.

D'après le CNE, M. Maduro a obtenu 50,66% des voix contre 49,07% à M. Capriles.

Nos partenaires