Élections américaines: qui est le plus gros menteur?

11/03/16 à 14:58 - Mise à jour à 15:07

Le 8 novembre prochain, on saura qui occupera la Maison-Blanche durant les quatre prochaines années. Désireux de convaincre un maximum d'électeurs, Hillary Clinton, Donald Trump et les autres ne craignent pas les sorties fracassantes, mais pas forcément véridiques. Le site PolitiFact.com a vérifié leurs déclarations.

Élections américaines: qui est le plus gros menteur?

Donald Trump © REUTERS

Créé en 2007, PolitiFact.com vérifie les déclarations de politiques, de lobbyistes et de groupes d'intérêts. Il publie également des statistiques pour chaque candidat présidentiel. Sans surprise, c'est le candidat républicain Donald Trump qui décroche la palme du plus gros menteur.

Les candidats républicains

D'après le site, le magnat de l'immobilier n'a fait qu'une seule déclaration (1%) entièrement conforme à la vérité, à savoir que le président Poutine atteint un degré de 80% de popularité en Russie. 6% de ses déclarations seraient pratiquement vraies, 15% à moitié vraies, 17% principalement fausses, 41% fausses et 19% absolument fausses.

Ainsi, contrairement à ce que prétend Donald Trump, le président Barack Obama n'a jamais dit qu'il souhaitait accueillir 250 000 Syriens. Ses statistiques au sujet de crimes commis par les noirs seraient également totalement fausses.

Élections américaines: qui est le plus gros menteur?

© chiffres PolitiFact

Son rival républicain Ted Cruz ne s'en tire pas beaucoup mieux avec 5% de déclarations conformes à la vérité, 30% de fausses affirmations et 7% d'assertions totalement fausses. En revanche, Marco Rubio semble plus soucieux de la vérité que ses deux adversaires. Ainsi, 14% de ses déclarations correspondraient totalement à la vérité alors que 3% sont absolument mensongères. Ses critiques à l'égard d'Obamacare par exemple ne sont pas toujours fondées.

Les candidats démocrates

Les politiques démocrates mentent-ils moins que leurs adversaires républicains ? À en croire les statistiques du site PolitiFact.com, ils sont plus soucieux de la vérité que les républicains. Hillary Clinton affiche un taux de 24% d'affirmations entièrement conformes à la vérité, même si deux de ses déclarations sont considérées comme absolument fausses par le site américain. Elle a ainsi prétendu que Barack Obama avait menacé de bombarder le Pakistan alors qu'en réalité il a déclaré vouloir cibler les terroristes.

Élections américaines: qui est le plus gros menteur?

© chiffres PolitiFact

Si seuls 14% des déclarations de Bernie Sanders sont entièrement vraies, PolitiFact.com n'a trouvé aucune déclaration entièrement contraire à la vérité. Ainsi, quand il affirme que les Afro-Américains ont perdu la moitié de leurs richesses suite à la crise financière, il a raison.

Nos partenaires