EI : la France et l'Egypte veulent une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU

16/02/15 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Belga

Les présidents français François Hollande et égyptien Abdel Fattah al-Sissi ont appelé lundi à une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies et à "de nouvelles mesures" contre l'organisation Etat islamique (EI), après l'assassinat de 21 chrétiens égyptiens par ce groupe en Libye.

EI : la France et l'Egypte veulent une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU

© Belga

Lors d'un entretien téléphonique, "les deux chefs d'Etat ont évoqué la situation en Libye et l'extension des opérations de Daech (acronyme de l'EI, NDLR) dans ce pays. Ils ont souligné l'importance que le Conseil de sécurité se réunisse et que la communauté internationale prenne de nouvelles mesures pour faire face à ce danger", a annoncé un communiqué de la présidence française.

Le président français a renouvelé à son homologue égyptien "l'expression de sa solidarité après l'assassinat de 21 ressortissants égyptiens en Libye" par l'EI. Le président égyptien avait souhaité joindre d'urgence lundi matin M. Hollande, premier chef d'Etat étranger à s'entretenir avec lui après l'annonce par l'EI de la décapitation de ces 21 coptes chrétiens égyptiens, enlevés en Libye, selon l'entourage du chef de l'Etat français.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se rend lundi au Caire pour signer la première vente du Rafale à l'exportation, une consécration pour ce fleuron aéronautique français qui souligne aussi le soutien de Paris au président Sissi dans un contexte géopolitique tendu. Les avions de combat égyptiens ont bombardé lundi des positions de l'EI en Libye quelques heures après la revendication par cette organisation djihadiste de la décapitation des 21 égyptiens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires