Egypte: violents affrontements place Tahrir

19/11/11 à 18:29 - Mise à jour à 18:29

Source: Le Vif

Policiers et manifestants se sont affrontés violemment sur la place Tahrir où la dispersion par la force d'un sit-in a relancé les tensions à moins de dix jours des premières élections législatives depuis la chute du président Hosni Moubarak.

Egypte: violents affrontements place Tahrir

© Belga

La police anti-émeutes était encore massivement déployée en fin d'après-midi sur la place emblématique de la contestation lancée en janvier en Egypte, répliquant aux jets de projectiles des manifestants par des tirs de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes.

Un véhicule de la police était en feu tandis que fusaient des slogans hostiles au Conseil suprême des forces armées (CSFA), au pouvoir depuis le départ de M. Moubarak le 11 février.

Un responsable du ministère de la Santé, cité par l'agence officielle Mena, a fait état de 81 blessés, policiers ou manifestants, tandis qu'un journaliste de l'AFP a dénombré au moins une dizaine de manifestants blessés par des balles en caoutchouc. La place était jonchée de pierres, tandis que les manifestants montaient une barricade.

Le sit-in était organisé depuis plusieurs jours par des personnes blessées lors de la révolte anti-régime du début de l'année, pour réclamer le jugement des policiers et les dirigeants responsables des violences qui ont fait à l'époque officiellement 850 morts et des milliers de blessés.

Les affrontements interviennent alors que les Egyptiens doivent voter le 28 novembre pour élire les représentants de l'Assemblée du peuple (chambre des députés), premier tour d'un scrutin législatif qui doit s'étendre au total sur quatre mois.

LeVif.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires