Egypte: Mansour veut des élections législatives avant 2014

09/07/13 à 07:59 - Mise à jour à 07:59

Source: Le Vif

Adly Mansour, président intérimaire d'Egypte, a décrété lundi soir la tenue d'élections législatives avant 2014 dans le pays entré mercredi dans une transition politique après que l'armée a renversé le président Mohamed Morsi, a indiqué le journal gouvernemental Al-Ahram.

Egypte: Mansour veut des élections législatives avant 2014

© Reuters

La déclaration constitutionnelle prévoit, selon le quotidien, la nomination d'ici moins de 15 jours d'un comité constitutionnel qui aura deux mois pour présenter ses amendements au président intérimaire. Celui-ci devra ensuite les soumettre à un référendum populaire sous un mois. A partir de là, des législatives seront organisées sous deux mois. Une date sera ensuite annoncée pour la tenue d'une élection présidentielle.

"La façon dont la déclaration est formulée laisse penser que tout le processus électoral sera mis en place dans les délais annoncés", a déclaré à l'AFP le constitutionnaliste Zaid Al-Ali.

Toutefois, a-t-il noté, la déclaration composée de 33 articles reste assez "vague" pour permettre à M. Mansour d'interpréter la tenue d'élections comme le lancement de l'enregistrement des candidats, ce qui allongerait alors la durée du processus.

Mercredi soir, l'armée a nommé M. Mansour, président de la Haute cour constitutionnelle, au poste de président intérimaire, écartant de fait M. Morsi, contesté par des manifestations monstres.

La Constitution a également été suspendue, tandis que la chambre haute, qui assurait le travail législatif et était dominée par les islamistes, a été dissoute.

Nos partenaires