Égypte : les Frères musulmans tentent de rassurer les femmes et les chrétiens

13/06/12 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Le Vif

En Égypte, Mohamed Morsi, candidat des Frères musulmans, cherche à rassurer les femmes et les chrétiens à l'approche du second tour du scrutin présidentiel les 16 et 17 juin.

Égypte : les Frères musulmans tentent de rassurer les femmes et les chrétiens

© Belga

Dans le second tour qui l'oppose à Ahmad Chafiq, musulman de culture politique laïque et dernier Premier ministre du Président déchu Hosni Moubarak, le candidat des Frères musulmans Mohamed Morsi inquiète une partie de la population, notamment les femmes et les chrétiens, rapporte le quotidien La Libre Belgique. Ainsi, les coptes (chrétiens d'Égypte représentant entre 6 et 10 % de la population) sont loin de se réjouir de l'éventuelle accession d'un islamiste au pouvoir. Cette inquiétude est de plus en plus tangible alors que le QG de campagne d'Ahmad Chafiq a été saccagé lundi soir, ce qui a entraîné des heurts entre manifestants anti-Chafiq et des individus en civil place Tahrir.

Sans lien direct, l'engagement de Mohamed Morsi à "ne pas imposer aux femmes de porter le hijab" (ou voile islamique) survient alors que le New York Times faisait part d'un appel aux musulmanes, il y a quelques jours, de l'une des épouses du leader égyptien d'Al-Qaeda, Ayman Al-Zawahiri, à élever leurs enfants "dans l'amour du jihad et le culte du martyr".

À la tête de l'Égypte depuis la chute du régime, les militaires doivent remettre le pouvoir au nouveau président issu de cette élection.

LeVif.be

Nos partenaires