Ebola : "Urgence sanitaire" décrétée pour cinq départements en Guinée pour 45 jours

29/03/15 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

Source: Belga

Le président Alpha Condé a déclaré samedi l'"urgence sanitaire renforcée" pour cinq départements de la Guinée où s'est déplacé l'épicentre de l'épidémie Ebola, afin d'enrayer la progression du virus.

Ebola : "Urgence sanitaire" décrétée pour cinq départements en Guinée pour 45 jours

© Belga

"La cartographie de l'épidémie aujourd'hui s'est déplacée vers le littoral de notre pays, dans les préfectures de Forécariah (sud-ouest), Coyah (ouest), Kindia (ouest), Dubréka (sud-ouest) et Boffa (ouest)", a affirmé le président Condé dans un message à la Nation diffusé sur les médias publics.

La Guinée compte au total 33 préfectures (départements), qui sont réparties sur huit régions dont celle de Conakry, la capitale. "A Conakry, des mesures rigoureuses vont être aussi prises pour renforcer la vigilance dans les localités", a précisé le président Condé. Il a annoncé une série de mesures dont la fermeture temporaire des "services hospitaliers et cliniques privées au sein desquels des cas d'Ebola ont été déclarés".

Les malades présents devront "rester sur place" et ils seront pris en charges pour leurs soins et leur nourriture. Tout centre de soin n'appliquant pas les mesures de prévention sera fermé. Tous les décès durant les 45 jours feront l'objet d'un test.

Les enterrements devront au préalable être "sécurisés" par la Croix-Rouge ou la Protection civile. Les regroupements rituels pour les obsèques devront être reportés au-delà de la période d'urgence sanitaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires