Ebola: un des deux Américains infectés en route vers les Etats-Unis

02/08/14 à 18:22 - Mise à jour à 18:22

Source: Le Vif

Un des deux Américains infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest, où une épidémie sans précédent fait rage, devait arriver samedi aux Etats-Unis pour être transféré dans un hôpital d'Atlanta.

Ebola: un des deux Américains infectés en route vers les Etats-Unis

© Image Globe

Cet établissement est spécialement équipé pour isoler ces malades, a précisé l'organisation caritative Samaritan Purse, pour laquelle ils travaillent. "L'avion sanitaire transportant le Dr Kent Brantly est en route" vers les Etats-Unis, a indiqué à l'AFP Kelly Wells, porte-parole de l'ONG, sans préciser d'heure précise pour son arrivée.

Le second malade, Nancy Writebol, une aide-soignante, sera transférée dans quelques jours. Plus tôt le président de cette association caritative, Bruce Johnson, avait dit sur CNN ne pas avoir de nouvelle évaluation de l'état de santé du Dr Brantly, 33 ans. "Le dernier bilan de santé que j'ai remonte à vendredi. Son état était alors stationnaire mais restait très grave", a-t-il ajouté. Mais, a souligné M. Johnson, "il peut être transporté et a pu se lever, ce qui est encourageant".

Quant à Nancy Writebol, elle reste aussi "dans un état stable mais grave, mais est réactive et nous sommes contents de ses progrès", a ajouté Bruce Johnson, qui est en contact permanent avec le mari de la malade.

C'est la première fois que des personnes infectées par le virus Ebola se trouveront sur le sol américain mais les autorités américaines se sont dites confiantes de pouvoir protéger le public de tout risque de transmission de cet agent pathogène très virulent responsable d'une mortalité de 60 à 90%, qui se transmet seulement par contacts directs avec des fluides corporels de malades, comme le sang ou la sueur.

"Toutes les précautions sont prises pour transporter les patients en toute sécurité, pour leur fournir les soins vitaux lors d'un vol non commercial et pour les maintenir parfaitement en quarantaine à leur arrivée aux Etats-Unis", avait assuré vendredi la porte-parole du Département d'Etat Marie Harf, en annonçant le prochain rapatriement des deux malades.

Le Dr Kent Brantly et Nancy Writebol ont contracté le virus Ebola au Liberia, un des trois pays avec la Sierra Leone et la Guinée qui font face à une épidémie d'une ampleur sans précédent, responsable de 729 morts sur les quelque 1.300 cas d'infection depuis mars.

Les deux patients seront acheminés à l'Hôpital Universitaire Emory, avait confirmé vendredi une porte-parole, Holly Korschun. Ce centre hospitalier possède "une unité spéciale pour mettre des malades en quarantaine" quand ils sont atteints de certaines maladies infectieuses dangereuses, a par ailleurs dit l'hôpital dans un communiqué, notant qu'il s'agissait de l'une des quatre unités de ce type existant aux Etats-Unis. Un porte-parole du Pentagone avait ajouté que les deux malades arriveraient à bord d'un avion sanitaire civil qui se posera sur la base militaire de Dobbins, en Géorgie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires