Ebola, 2 ans plus tard

08/08/16 à 15:45 - Mise à jour à 16:21

Il y a deux ans, le 8 août 2014, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) décrétait que le virus Ebola qui sévissait dans l'ouest de l'Afrique représentait une " urgence de santé publique de portée mondiale ".

Malgré l'implication de la communauté internationale, pas moins de 28.600 personnes seront touchées par cette maladie et 11.300 en mourront. Deux ans plus tard, l'épidémie est vaincue, mais la vie est-elle encore la même au Sierra Leone, Guinée et Libéria ? À première vue il semble bien que ce soit le cas, mais l'épidémie, qui connaît encore quelques soubresauts ici et là, a fini d'achever une économie moribonde, fermé des écoles et fait fuir entrepreneurs et fermiers.

Le photographe français Vincent Tremeau, qui a accompagné Plan international dans ces régions, montre, photos à l'appui, les nouveaux défis qui attendent ces survivants meurtris : discrimination, dépression, problème scolaire...

Tout n'est cependant pas noir dans ces clichés et de nombreuses notes d'espoir parsèment cette plongée dans l'après-Ebola.

Nos partenaires