DSK: libéré sur parole, mais la justice américaine garde son passeport

01/07/11 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Le Vif

La justice new-yorkaise a levé vendredi l'assignation à résidence de Dominique Strauss-Kahn tout en indiquant que les poursuites pour crimes sexuels ouvertes à son encontre n'étaient pas abandonnées.

DSK: libéré sur parole, mais la justice américaine garde son passeport

© REUTERS/Richard Drew/Pool

Dominique Strauss-Kahn a été libéré sur parole, a décidé le juge Michael Obus, tout en précisant que le dossier DSK "n'est pas clos". La caution de 6 millions de dollars a été restituée à l'accusé qui n'a pas récupéré son passeport, conservé par la justice américaine.

Un mois et demi après l'arrestation de l'ancien patron du FMI dans un avion prêt à s'envoler pour Paris, le New York Times a crée un coup de tonnerre jeudi soir, affirmant que le dossier d'accusation était "sur le point de s'effondrer, les enquêteurs ayant découvert des lacunes majeures dans la crédibilité" de la femme de chambre.

Dans un courriel adressé au journal, l'avocat de la victime présumée, Me Kenneth Thompson, n'a pas démenti ces révélations. Mais il a estimé que "rien ne change le fait très important qui est que Dominique Strauss-Kahn a commis une agression sexuelle violente dans une chambre d'hôtel du Sofitel".

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires