DSK : le procureur demande l'abandon des poursuites

23/08/11 à 09:25 - Mise à jour à 09:25

Source: Le Vif

Après trois mois d'un feuilleton judiciaire riche en rebondissements, le procureur de Manhattan a tranché et a demandé lundi au juge d'abandonner toutes les poursuites contre Dominique Strauss-Kahn. Une décision dénoncée comme un déni de justice par l'avocat de Nafissatou Diallo, Kenneth Tompson.

DSK : le procureur demande l'abandon des poursuites

© EPA

Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo ont bien eu une relation sexuelle, probablement "non consentie", mais les mensonges "accablants" proférés par la femme de chambre rendent la poursuite de la procédure impossible, a affirmé lundi le procureur de Manhattan Cyrus Vance.

Bien que non concluantes, les preuves réunies au cours de l'enquête "correspondent à une relation sexuelle non-consentie", a indiqué le bureau du procureur, qui a demandé lundi au juge chargé de l'affaire d'abandonner les poursuites contre l'ancien patron du FMI.

Les relevés ADN ont "établi que plusieurs taches situées sur la partie supérieure de l'uniforme de femme de chambre de la plaignante comportaient du sperme correspondant à l'ADN de l'accusé", a poursuivi

le bureau du procureur Vance.

Mais le dossier d'accusation s'est effondré en raison des mensonges répétés et "accablants" de Mme Diallo, a-t-il ajouté. Le procureur avait expliqué qu'elle avait menti à plusieurs reprises aux enquêteurs sur son passé et sur ce qui s'était passé tout de suite après les faits présumés. Elle avait également longtemps refusé d'admettre une conversation téléphonique -enregistrée- où elle aurait évoqué, le lendemain de l'agression présumée, avec un ami emprisonné, la fortune de M. Strauss-Kahn.

L'avocat de Nafissatou Diallo, Kenneth Tompson, a dénoncé lui un déni de justice après un entretien éclair de sa cliente avec le procureur de New York.

Nos partenaires