Drame de Nantes : Xavier Dupont a drogué ses enfants

31/05/11 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Le Vif

Les quatre enfants de Xavier Dupont de Ligonnès ont été drogués avant d'être assassinés. C'est ce qu'a révélé le procureur de la République de Nantes, sur la base d'expertises toxicologiques.

"Les expertises toxicologiques des victimes ont (...) confirmé dans le sang des quatre enfants la présence de médicament hypnotique (un barbiturique). Une ingestion qui d'évidence a pu faciliter l'exécution méthodique des enfants", a indiqué dans un communiqué le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsin

Les corps des cinq victimes, quatre enfants (de 13 à 20) ans et leur mère (Agnès, 48 ans), avaient été découverts dissimulés sous la terrasse du jardin de leur maison familiale nantaise le 21 avril. Le père de cette famille catholique discrète, Xavier Dupont de Ligonnès, est soupçonné d'avoir soigneusement préparé l'assassinat de ses proches, allant jusqu'à envoyer des lettres pour expliquer leur disparition par un départ à l'étranger dans le cadre d'un programme de "protection de témoins".

Xavier Dupont de Ligonnès reste toujours introuvable et fait l'objet d'un mandat d'arrêt international. Les enquêteurs n'ont pour l'instant en leur possession que deux éléments pouvant les mettre sur sa piste. "Il a pu être établi que Xavier Dupont de Ligonnès avait dormi au cours de la nuit du 10 au 11 avril dans un hôtel de la banlieue de La Rochelle, étape donc de son périple vers le sud-est", a indiqué M. Ronsin. Et la dernière trace qu'il a laissée date du 15 avril, dans un hôtel du Var.

Ce nouvel élément des circonstances du quintuple assassinat rendu public hier soir est le premier depuis plusieurs semaines, malgré un "travail acharné" des enquêteurs et du juge d'instruction, a reconnu le parquet.

Mathilde Perrin, avec Belga

Nos partenaires