Dopage d'Etat des athlètes russes à Sotchi ?

25/02/14 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Le Vif

Les athlètes russes qui ont récolté le plus de médailles lors des récents Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi auraient eu recours à un gaz, le Xenon, pour améliorer leurs performances.

Dopage d'Etat des athlètes russes à Sotchi ?

© AFP

Les athlètes auraient inhalé ce gaz rare qui stimulerait la production d'EPO avec pour corollaire une amélioration des performances. Une pratique contraire au code de l'agence mondiale antidopage (AMA) qui s'efforce de bannir toutes les méthodes médicamenteuses augmentant artificiellement la production d'EPO (érythropoïetine). C'est ce qu'affirme un journaliste de la chaîne de télévision allemande WDR (Westdeutscher Rundfunk) dans l'émission "Sport inside" qui devait être diffusée lundi soir. Ce ne serait en outre pas la première fois.

Recommandé par les ministères du Sport et de la Défense ? Les Russes utiliseraient le xenon depuis de longues années. Ce seraient même les ministères du Sport et de la Défense qui en recommanderaient l'usage afin "d'améliorer les performances" des athlètes et parce qu'il "n'y a pas de contrôle".

Selon "The Economist", une revue britannique qui évoquait le même sujet le 10 février, le produit est "prohibé", mais pour l'heure "indécelable".

Le président de l'AMA promet cependant de réagir. "La commission qui s'occupe de ce genre de question va se pencher sur le sujet dès sa prochaine réunion", déclare en effet Craig Reedie dans l'émission de la WDR.

Richard Pound, son prédécesseur, insiste lui sur la nature du produit qu'il qualifie clairement de dopant. "Laisser planer le doute à ce propos est incorrect", affirme-t-il en effet.

L'apport positif du xénon dans le domaine médical avait été constaté sur des patients victimes d'une attaque cardiaque.

En savoir plus sur:

Nos partenaires