Dommages collatéraux : 2 enfants sont tués chaque jour dans les combats en Afghanistan

09/02/11 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Le Vif

En moyenne, deux enfants ont trouvé la mort, chaque jour, dans la guerre en Afghanistan en 2010, a affirmé l'ONG afghane de défense des droits Afghanistan Rights Monitor (ARM) dans un rapport publié mercredi.

Dommages collatéraux : 2 enfants sont tués chaque jour dans les combats en Afghanistan

© Epa

Le nombre d'enfants tués est en baisse par rapport à 2009 où plus d'un millier d'enfants avaient été tués.

Sur les 2.421 civils morts dans divers incidents liés à la guerre en Afghanistan l'année passée, 739 étaient des mineurs, selon ARM.

Deux décès d'enfants sur trois seraient dus à des insurgés et des "groupes d'opposition armés" - la plupart du fait de bombes artisanales (ou "Improvised Explosive Devices", IED), et 17% sont à mettre au compte des forces internationales, affirme l'ONG afghane, qui mène une enquête sur les morts civiles depuis 2008.

Environ 15% des morts n'ont pas pu être attribuées à l'une ou l'autre partie, souligne le rapport.

Le nombre de victimes civiles et militaires a atteint un niveau record en 2010. Le nombre d'enfants tués a toutefois reculé l'an passé par rapport à 2009 où 1.050 d'entre eux avaient péri.

Beaucoup d'enfants ont trouvé la mort dans les provinces de Kandahar et du Helmand, dans le sud du pays, les bastions traditionnels de l'insurrection des talibans. Mais les provinces de Kunar, dans l'est, et de Kunduz, dans le nord, sont aujourd'hui devenues aussi parmi les régions les plus dangereuses pour les enfants, ajoute ARM.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires